7 astuces pour gagner aux paris sportifs

On a tous un ami qui a fait passé une côte à 48 une fois dans sa vie, qui a tout remisé, tout perdu, et qui se dit être expert en pronostics. Si c’était aussi simple, ça se saurait ! Devenir expert demande du temps, du courage et de bien avoir la tête sur les épaules. Ce n’est pas donné à tout le monde.

En revanche, commencer à se dégager un petit profit chaque mois, c’est tout à fait possible en suivant quelques grandes lignes directrices lorsque l’on paris. Dans cet article, vous trouverez 7 astuces pour augmenter vos gains aux paris sportifs.

1- Ne jamais parier plus de 5% de votre bankroll

Comment gérer sa bankroll en paris sporifs?

« Ce soir c’est sur ça passe, je met tout ! » Non. Jamais. Miser toute sa bankroll, c’est prendre le risque de tout perdre. Dis comme ça, ça paraît logique, mais quand vous avez trop confiance en votre équipe favorite, c’est facile de l’oublier.

Il est préférable de miser entre 2% et 5% de sa bankroll par match, certains osent monter jusqu’à 10% de bankroll sur des matchs sur lesquels ils ont beaucoup travaillé et qu’ils jugent « ultra safe ». Je ne suis pas adepte d’une aussi grosse mise, il est vrai que les gains seront plus gros, mais le risque de perdre aussi. Il vaut mieux privilégier une croissance constante plutôt que prendre des risques inutilement.

Vous pouvez également utiliser des outils / applications de gestion de bankroll. Voici 2 applications très utiles:

2- Ne pas combiner trop de matchs

C’est vrai que notre ami du début de l’article a fait passé une belle côte à 48 en combinant 7 matchs, mais combien il a perdu avant de faire passer son premier combiné ? Combien va-t-il perdre avant de faire passer son deuxième combiné ?

En combinant vos matchs, vous multipliez vos côtes entre elles, mais mathématiquement vous divisez aussi vos chances de perdre. Si vous êtes vraiment joueur, vous pouvez vous permettre de jouer une fois par an 0.20€ sur un combiné de 10 matchs, pour le fun. Mais n’espérez pas en faire votre spécialité ou le tenter trop régulièrement, les statistiques sont contre vous.

3- Ne pas laisser parler l’affection

Ce soir, votre équipe favorite joue. Il peut-être préférable de poser votre téléphone sur la table, et de regarder le match sans parier. L’humain a toujours tendance à surestimer les gens qu’il admire, surtout dans le milieu sportif. Votre analyse sera sûrement biaisée par le fait que vous êtes le plus grand supporter de cette équipe. Le plus important dans l’analyse d’un match, c’est de rester objectif, impartial, d’analyser froidement le match, les deux équipes et de ne surtout pas se laisser influencer par ses sentiments et émotions. À moins d’être vraiment expérimenté, c’est quelque chose de très difficile à faire quand il s’agit de vos footballeurs préférés !

4- Ne pas vouloir se refaire à tout prix

«  3 défaites d’affilés.. Ce soir je mise tout ! » Encore tout miser ? On en a déjà parlé, c’est pas une bonne idée. Même si vous sortez d’une grosse série d’échecs. On connaît tous ce sentiment, vous vous dîtes qu’après ce mauvais épisode, la chance va enfin vous sourire et vous commencez à envisager de ne pas suivre vos principes habituels, juste pour ce soir, pour remonter la pente plus rapidement ? Ôtez-vous cette idée de la tête, continuez comme vous l’avez toujours fait, analysez les matchs méticuleusement, gardez la tête sur les épaules et surtout, pensez long terme. Même les plus grands experts de la planète se trompent régulièrement. Ce n’est pas grave, vous vous rattraperez petit à petit.

5- évitez les côtes trop basses

Comme je le disais, aucun pronostic n’est « ultra safe ». Tout peut arriver, dans n’importe quel match. On a eu l’exemple sur le match Marseille contre Cannet Roussillon, une côte à 1.18 pour la victoire de Marseille, équipe très largement favorite sur cette rencontre, qui finit par perdre son match 2-1. (Dimanche 7 mars 2021).

Que la côte soit à 1.18 ou à 2.90, il faut retenir que si vous perdez, vous perdez toute votre mise. Miser 5% de sa bankroll sur une côte à 1.18, c’est pas très intéressant. Prenons un exemple, j’ai 1000€ de bankroll, je mise donc 50€. Je prend le risque de perdre 50€ pour gagner 9€ ( 1.18*50 = 59 ). Pas top. Bien-sûr, il ne faut pas miser uniquement sur des côtes à 3.40, il faut trouver un juste milieu. Je pense qu’entre 1.60 et 2.50, c’est une bonne moyenne. Tout dépend de votre stratégie.Cannet Roussillon contre Marseille

6- Être inscrit sur le maximum de bookmaker

Les côtes des matchs sont calculées par les algorithmes propriétaires des bookmakers. Chaque bookmaker analyse les matchs d’une manière légèrement différente, avec des calculs légèrement différent, ce qui fait que la côte d’un même paris peut être différente sur chaque plateforme.

Il est donc possible d’augmenter légèrement ses gains en changeant de bookmaker pour chaque paris ou presque. Prenons un exemple, ce soir je veux parier sur Chelsea / Atletico Madrid. Les côtes sont les suivantes : – Unibet : 2.26 / 3.28 / 3.50 – Winamax : 2.31 / 3.24 / 3.47

bookmaker paris sportifs

Ici encore, prenons un exemple. J’ai toujours 1000€ de bankroll, et je mise 5% sur Chelsea. Si je vais sur Unibet je prend le risque de perdre 50€ pour en gagner 113€. Sur Winamax, je prend le même risque mais cette fois-ci pour gagner 115.50€. Il n’y a que 2.50€ de différence, mais sur 100 paris, c’est à dire un peu plus de trois mois si vous pariez tous les jours, on arrive 250€. Si je veux parier sur Chelsea, il est préférable que je passe par Winamax, en revanche, si je pense que l’Atletico va gagner, alors je passe par Unibet.

Vous ne changez pas votre risque, vous perdez 100% de votre mise, mais si vous gagnez, vous augmentez votre gains. Pour un paris c’est très peu, mais si vous prenez l’habitude de faire ça pour chaque paris, à la fin de l’année, le gain peut être de plusieurs centaines ou milliers d’euros.

7- Vous perdrez un jour ou l’autre

Acceptez-le. Des fois, ça ne passe pas. Des fois, vous perdez votre mise. C’est frustrant, c’est énervant, mais une fois que vous l’avez accepté, tout est plus simple. La défaite doit faire partie de votre stratégie. L’important, ce n’est pas de gagner le prochain paris, c’est de gagner de l’argent sur le long terme. Si vous perdez aujourd’hui, vous gagnerez peut-être demain et après demain. Si vous perdez 3 jours d’affilés, vous gagnerez peut-être 6 jours d’affilés.

Une fois que vous aurez compris et accepté ça, vous aurez fait un grand pas dans votre quête de pronostiqueur sportif.

Vous êtes arrivé jusqu’au bout ? 👏

Gardez en tête ces 7 principes de base, et vous verrez que vos gains augmenteront petit à petit, vous allez passer bénéficiaire si vous ne l’étiez pas déjà, et allez augmenter votre bénéfice si vous l’étiez déjà. Ces techniques sont simples et rudimentaires, mais sont la base de tout. Chaque pronostiqueur a sa propre façon de voir le pronostic, sa propre manière de parier, mais tous ont une stratégie bien réfléchie. L’important est de diminuer au maximum la part de hasard qu’il y a dans les pronostics sportifs.

Recevez gratuitement notre guide pour trouver plus de 1000 clients potentiels par semaine !

Depuis plusieurs années, nous accompagnons des pronostiqueurs dans leur business. Nous connaissons toutes les astuces pour acquérir de nouveaux clients !

Recevez gratuitement le
guide qui fera décoller
votre carrière !

Nous avons rédigé un guide PDF de 13 pages qui
présente un outil qui fera passer votre business
au stade supérieur.

Avec cet outil, vous pouvez générer plus de 3000
clients potentiels chaque jours, en quelques minutes seulement.